Les promesses des marketplaces : un triptyque gagnant-gagnant-gagnant

Les Marketplaces ont pour promesse de réduire le nombre d’acteurs sur la chaîne de valeur du e-commerce. Un acheteur en ligne peut désormais s’adresser à un producteur en s’abrogeant des nombreux intermédiaires (grossistes, détaillants, etc.).

A l’heure actuelle, les Marketplaces favorisent les échanges sur le Web, elles renforcent et améliorent l’expérience des clients. En conséquence, les entreprises repensent leurs stratégies de commerce électronique pour répondre aux nouveaux comportements d’achat des clients. Des plateformes, comme Amazon, ont participé à la modification des comportements d’achat des individus et ont appris aux consommateurs qu’ils pouvaient disposer d’un choix de produits sans précédent et d’un envoi rapide de leur commande.

Une Marketplace, c’est avant tout une relation tripartite basée sur la confiance. Les bénéfices procurés sont multiples pour les acteurs de la chaîne de valeur et s’inscrivent dans une logique gagnant – gagnant – gagnant :

  • Gagnant pour les clients
  • Gagnant pour les vendeurs
  • Gagnant pour les opérateurs

Pour les clients, les principaux bénéfices sont les suivants :

  • Une mise en concurrence facilitée avec l’accès à un large choix de fournisseurs pour réaliser des économies grâce à la possibilité de comparer les prix
  • La centralisation de tous les achats dans un seul environnement (One Stop Shoping) avec
  • Une simplification de la recherche des produits avec la mise à disposition de fonctions avancées de recherche, de référencement des données
  • Une réduction des couts de traitement avec l’automatisation de l’ensemble du processus « Sourcing To Pay »
  • Une gestion optimisée avec le suivi d’indicateurs clé de performance.

Pour les vendeurs les principaux objectifs pour rejoindre une marketplace sont :

  • L’accès à un canal marketing mutualisé de prospection commerciale, d’acquisition de trafic, de fidélisation de la relation clients, de promotion et tout pour un cout faible, voire très faible
  • La prise en charge par la marketplace de couts techniques d’infrastructure IT, de maintenance, de traitement des catalogues et de l’offre digitale

Pour mieux se focaliser sur son métier de la vente.

Pour les opérateurs, les avantages ont été détaillés précédemment mais en résumé, on retiendra les suivants :

  • Opérateurs hybrides (ajoutant les produits de vendeurs tiers aux leurs) : plus de produits, moins de stocks et coûts mutualisés pour les opérateurs hybrides ;
  • Opérateurs « pure player » : offres larges, aucun stock et commissions sur les ventes ;
  • Globalement : responsabilité partagée, amélioration de la proposition de valeur et maîtrise de la data de tous l’écosystème.

L’opérateur d’une marketplace est l’acteur clé au sein d’une marketplace comme intermédiaire de confiance fournissant un cadre stable. Ses rôles et leurs implications juridiques seront présentés dans le prochain article de la série « à la découverte des marketplaces ».